CLINIQUE DENTAIRE D'EXCELLENCE FRANÇAISE
Une question ? Contactez-nous !
09 70 44 86 68

Questions fréquentes sur les implants dentaires (FAQ)

BILAN PRE-IMPLANTAIRE OFFERT
Retour
  1. Accueil
  2. Nos Interventions
  3. Pose Dimplants Dentaires
  4. Limplant Dentaire
  5. Questions fréquentes sur les implants dentaires (FAQ)

Qu’est-ce qu’un implant dentaire?

Un implant dentaire est une racine artificielle en titane qui est insérée dans l’os en lieu et place de la racine naturelle. Les implants permettent de remplacer les dents perdues en supportant des couronnes ou des prothèses stabilisées.

L’implantologie est-elle une technique sûre ?

L’implantologie est maintenant une technique éprouvée et fiable dans le temps. C'est une donnée acquise de la science qui permet d'obtenir des taux de succès optimaux. Cependant, le résultat dépend étroitement du terrain (qualité osseuse, métabolisme du patient, etc.) et du geste opératoire (expérience et compétence du praticien).

On peut considérer que les complications à 5 ans ne dépassent pas 3% et que le taux de survie des implants à 20 ans est supérieur à 90%.

Peut-on toujours poser des implants dentaires ?

Cela dépend étroitement de l’état de l’os de vos mâchoires. Avant de faire son diagnostic, le chirurgien-dentiste doit effectuer une batterie complète de tests, pour vérifier et confirmer notamment la présence ou la qualité de l’os.

La technologie Simplant, assistée par ordinateur, nous permet de disposer d’une reconstitution en 3 dimensions de la mâchoire du patient au 10ème de millimètre. Nous disposons de ce point de vue d’un outil de diagnostic d’une extraordinaire précision, de loin très supérieur à ce que nous aurions à la lecture d’une simple radio panoramique ou même d'un scanner conventionnel.

En cas d’impossibilité, il faudra pratiquer des techniques de greffes, d’augmentation osseuse ou encore de chirurgie orthognatique. C’est pour cette raison que le bilan pré-implantaire est essentiel.

Mon état de santé s‘oppose-t-il à la pose d’implants dentaires ?

La pose d’un implant dentaire est une chirurgie dite « propre », le site étant une zone saine. La situation est donc totalement différente des autres interventions de chirurgie buccale où l’on intervient habituellement sur un site malade, donc enflammé et souvent infecté. Les contre-indications sont donc réduites et les suites opératoires négligeables.

Cependant, certaines pathologies lourdes du système cardio-vasculaire ou immunitaire, l’insuffisance rénale ou hépatique, le diabète non équilibré sont des exemples de contre-indications absolues au traitement. C’est pourquoi une évaluation médicale précise de chaque cas est réalisée à l’occasion du bilan pré-implantaire.

Doit-on mettre un implant dentaire pour chaque dent qui manque ?

Cela dépend du cas de figure. Il faut prendre en compte de nombreux facteurs tels que :

  • Le type d’édentement : 1 dent, plusieurs dents ou une arcade complète ?

1 dent absente est remplacée par 1 implant, 3 dents absentes sont généralement remplacées par 2 implants, et pour des réhabilitations complètes il faut au moins 8 implants à l'arcade supérieure, 5 implants minimum à l'arcade inférieure.

  • La zone édentée : mandibule ou maxillaire supérieur ?

La mandibule présente un os plus dense et donc plus résistant que le maxillaire supérieur. Les forces développées à la mandibule font travailler les implants dans leur axe en compression, alors qu'au maxillaire supérieur les implants travaillent avec des forces de cisaillement et sont donc beaucoup plus sollicités. Les zones antérieures des maxillaires (supérieurs et inférieurs) présentent une qualité osseuse supérieure à celles des zones postérieures. D’autre part, plus l'édentement est postérieur et plus les forces de compression sont élevées.

  • La qualité et le volume osseux disponible : y-a-t-il suffisamment d’os pour poser les implants ?
  • Le projet prothétique : une réhabilitation du maxillaire supérieur avec dents en céramique nécessite plus d'implants qu'une réhabilitation inférieure avec dents en résine.

Il est donc difficile de généraliser car chaque patient est un cas particulier. L'expérience du praticien est essentielle pour intégrer toutes ces données.

La pose d’un implant est-elle douloureuse ?

Mettre en place des implants requiert une intervention chirurgicale faite sous anesthésie locale ou sous sédation en fonction de la durée et de la complexité de l'intervention. Contrairement aux idées reçues, cette phase de traitement est parfaitement indolore.

Le post opératoire dépend directement du type de chirurgie effectuée et de la délicatesse avec laquelle le chirurgien manipule les tissus. Il est négligeable si l'intervention est réalisée dans les conditions optimales.

Puis-je effectuer ma visite pré-opératoire dans une autre clinique que celle où je vais réaliser mes soins ?

La qualité de la 1ère visite est déterminante. Il est impératif que le praticien qui établit le plan de traitement soit celui qui le réalise (chirurgie et prothèse). Il est matériellement impossible de déplacer le plateau technique, le praticien qui va opérer et le laboratoire de prothèse. Il est par conséquent impossible de réaliser une première visite comme il se doit en France et ensuite faire une intervention ici.

D’autres établissements proposent cette « facilité ». En réalité, ils se cantonnent à faire une radio panoramique et dans le meilleur des cas un scanner, pour donner au patient un devis au final aléatoire, puisque toutes les données ne peuvent être prises en compte. C’est en quelque sorte comme si l’on demandait un devis complet à son garagiste suite à un accident de voiture en lui montrant seulement une photo de son véhicule…

Avant de prendre sa décision, le patient doit être en confiance. Pour cela, il doit être parfaitement informé dans une totale transparence. Il doit connaître l'équipe (coordinateur, chirurgien, anesthésiste, assistante, hygiéniste, prothésiste), la clinique (cabinets, blocs opératoires, laboratoire, salle de stérilisation, plateau technique…) et l'environnement (hébergement, accès, transports, intérêt du site…). Pour réaliser un bon plan de traitement et répondre à toutes ces interrogations, il faut moins de 24 heures, pendant lesquelles le patient et toute l'équipe vont échanger, dialoguer et travailler intensément. Car tout est intégré dans la clinique.

Les dents provisoires sont elles indispensables ?

Dans le cadre de réhabilitations complètes, le rôle des dents provisoires (bridge provisoire) est fondamental. Elles servent de patron pour la future réhabilitation tant au niveau esthétique qu'au niveau fonctionnel, et permettent de modeler la gencive pour obtenir des papilles naturelles et aligner les collets des couronnes. Durant la première phase probatoire, elles amortissent également les forces occlusales grâce aux propriétés élastiques de la résine, qui diminuent le stress sur l'os immature et améliorent sa cicatrisation.

On pourra se passer de dents provisoires seulement dans le cas de petits édentements sans conséquence esthétique et avec des conditions mécaniques favorables.

Peut-on faire un bilan et donner un devis avec juste une radio panoramique ?

Non. La radio panoramique est un élément important mais insuffisant pour établir un diagnostic.

C'est une « photo » en 2 dimensions des maxillaires et de la dentition du patient. Il manque donc la 3ème dimension, essentielle en implantologie, qui permet d'apprécier le volume et la forme des maxillaires.

De plus nous n'avons aucune donnée esthétique (esthétique des dents, hauteur de la ligne de sourire, soutien des lèvres, parallélisme du plan d'occlusion, etc.) puisque les tissus mous n'apparaissent pas sur la radio.

Il nous manque également les informations mécaniques (engrainement des dents, diagnostic des parafonctions comme le bruxisme ou la pression linguale, etc.).

Il est donc impossible de s'engager sur un diagnostic à la lecture de la seule radio panoramique. Nous pouvons simplement vous donner un avis général sur la situation de votre bouche et les différents traitements envisagés avec un tarif indicatif mais sans aucune valeur de diagnostic.

Combien de temps prend le traitement implantaire ?

La durée du traitement est liée à sa complexité, à la qualité osseuse et à la santé du patient.

Dans les cas de réhabilitations complètes, à chaque fois que les conditions sont réunies pour le faire, nous procédons en Concept One qui permet en un seul temps chirurgical de :

  • Extraire les dents restantes,
  • Poser les implants,
  • Faire les comblements osseux et/ou greffes de gencive nécessaires
  • Réaliser et poser le lendemain un bridge provisoire armé d'une structure métallique interne.

C'est à dire que nous sommes en mesure de donner un nouveau sourire au patient en seulement 24h. Ce n'est pas un miracle, mais le fruit de 20 ans d'expérience. Et non seulement cela fonctionne, mais l'application de ces protocoles favorisent l'intégration des implants et guident la remodélation des tissus.

Est-il difficile de nettoyer les implants ?


On ne nettoie pas les implants puisque par définition ils ne sont pas accessibles (ils sont enfouis dans l’os et recouverts d’un pilier et d'une couronne).


Il n’est donc pas plus difficile de nettoyer autour des dents sur implants que de nettoyer des dents naturelles. Nous vous aiderons à trouver une technique personnalisée et adaptée à votre cas. Il faut avoir une bonne hygiène comme avec vos dents naturelles, et réaliser chaque année un simple contrôle.



Qu’est-ce que la mise en charge immédiate ?

C’est la mise en place des dents fixes dans les 24h après la pose des implants. Cette technique est aujourd’hui possible grâce à l’évolution de nos connaissances qui a permis d’améliorer tant les techniques chirurgicales que les biomatériaux (les implants).


La Mise en Charge Immédiate - MCI - est appliquée chaque fois que les conditions sont réunies pour le faire, c'est à dire aujourd'hui très fréquemment, grâce à l'évolution des protocoles que nous avons développés et perfectionnés comme le Concept One.

Que se passe-t-il en cas de non intégration de l’implant ?

C’est assez rare : environ 1,8% des cas. En cas de fibro-intégration de l'implant, il suffit de retirer l’implant et de le remplacer. Le tout sans surcoût pour le patient.

Qu’en est-il du prix des implants dentaires ?

Les traitements implantaires sont plus importants que les traitements conventionnels (prothèses mobiles ou bridges).

Cependant, l’implantologie permet de restaurer la bouche dans des conditions proches du naturel, et surtout évite les inconvénients majeurs que sont les prothèses amovibles instables et les dents taillées et donc « abîmées » volontairement pour faire des bridges.

Notre philosophie consiste à offrir à tous les patients le meilleur traitement. Le contexte économique et social espagnol comme le volume d'activité que développe IDEM, nous permet en plus de proposer des devis biens inférieurs à ceux pratiqués conventionnellement.

Mais sans aucun compromis sur la qualité. Idem garantit toujours :

  • Le respect des protocoles en vigueur faisant l’objet d’un consensus médical international (nombre d'implants, mise en place d’un bridge provisoire fixe armé lors des mises en charge immédiates…)
  • L'utilisation de techniques qui rentrent dans le cadre de « données acquises de la science »
  • L’utilisation des outils indispensables dans le cadre d’une réhabilitation complète (Simplant, chirurgie guidée, anesthésie par sédation, bloc opératoire…) qui permettent d’assurer la sécurité du patient et de rendre prévisible le résultat.
  • L'assurance d'être pris en charge par un praticien français qualifié et expérimenté.

Consultez plusieurs praticiens, comparez les prestations. Vous constaterez que moins cher correspond souvent à moins de prestations, moins d’implants et moins de sécurité pour le patient.

Les grandes étapes

1er Contact

Bilan Pré-Implantaire

Intervention

Esthétique

Témoignages

Mahassine

Réhabilitation partielle fixe en céramique - 11 implants répartis sur le maxillaire supérieur et la mandibule

Mahassine avait besoin d'un sourire impeccable pour son travail de commerciale. Déçue par le service et les prix en Belgique, elle se rend chez Idem où elle est prise en charge immédiatement par une équipe accueillante avec professionnalisme.

Touria

Réhabilitation complète du maxillaire supérieur (en céramique sur 10 implants)

A cause de sa prothèse amovible, Touria ne pouvait pas manger normalement et maigrissait. Après contact avec plusieurs cliniques, elle fait confiance à Idem pour la transparence, la qualité des explications et l'attention portée à l'esthétique.

Thierry

Réhabilitation complète fixe du maxillaire supérieur & de la mandibule

Thierry est l'un des premiers à avoir expérimenté le protocole de double mise en charge immédiate, grâce auquel il a pu retrouver des dents fixes dans les trois jours suivant son intervention chirurgicale.

Cyrill

Réhabilitation complète fixe du maxillaire supérieur (en céramique sur 9 implants) & réhabilitation partielle fixe de la mandibule (en céramique - 6 implants)

Cyrill se posait des questions quant à la faisabilité de la pose d'implants dans son cas, mais il a été rassuré par le bilan pré-implantaire et l'assurance de son chirurgien-dentiste. Il se dit très satisfait de l'organisation du séjour et des soins.

Stéphanie

Réhabilitation partielle fixe en céramique - 8 implants répartis sur le maxillaire supérieur et la mandibule

Stéphanie a été enchantée par l'accueil à la clinique Idem et par le professionnalisme de l'équipe. Elle est aujourd'hui heureuse de l'esthétique de son nouveau sourire, d'autant plus qu'elle n'a souffert d'aucune douleur durant l'opération.

Simone

Réhabilitation complète fixe du maxillaire supérieur (en céramique sur 10 implants) & réhabilitation complète fixe de la mandibule (en résine sur 6 implants)

Insatisfaite de soins longs et douloureux en France, et après avoir fait le tour d'Europe, Simone donne sa confiance à la clinique Idem, rassurée par l'anesthésie par sédation et par une équipe très professionnelle parlant le français.

Patrick

Réhabilitation complète fixe du maxillaire supérieur (en céramique sur 8 implants) & réhabilitation partielle fixe de la mandibule (en céramique - 4 implants)

Patrick avait une "peur monstrueuse" du dentiste et a négligé ses dents pendant plusieurs années. Jamais anesthésié auparavant, il a très bien vécu la chirurgie grâce à l'anesthésie par sédation et il est aujourd'hui ravi de son sourire.

Sylvie

Réhabilitation complète fixe du maxillaire supérieur (en céramique sur 10 implants) & réhabilitation complète fixe de la mandibule (en résine sur 6 implants)

Disposant de très peu d'os, Sylvie a dû subir une greffe osseuse avec prélèvement crânien avant la pose d'implants. L'opération s'est bien passée et elle peut aujourd'hui profiter de dents fixes et d'un nouveau sourire esthétique et naturel.

SPÉCIALISÉS EN IMPLANTOLOGIE DEPUIS 1999

+ DE 25 000 PATIENTS TRAITÉS AVEC SUCCÈS

UNE ÉQUIPE CHALEUREUSE & ATTENTIONNÉE

HYGIÈNE & SÉCURITÉ IRRÉPROCHABLES

Visitez notre clinique en vidéo

Plus qu'une simple clinique , Idem vous accueille à Alicante-Elche en Espagne dans un cadre ultra moderne et sécurisant. Encadré par une équipe française, nous vous accompagnons du début à la fin. Voyez par vous même !

Ide'mag

Implants dentaires : comprendre le prix et prendre une décision réfléchie

Les réhabilitations sur implants coûtent chers, c'est un fait ! Encore faut-il comprendre le détail du prix pour être à…

Traitement implantaire : comment raccourcir les délais grâce à la mise en…

Chez les patients complètement édentés, la solution implantaire peut rencontrer plusieurs freins. Le plus connu est…

Implants dentaires : 7 conseils pour choisir sa clinique à l’étranger

Proposant des tarifs deux à trois fois moins chers qu'en France, des pays comme la Hongrie ou l'Espagne sont devenus de…