CLINIQUE DENTAIRE D'EXCELLENCE FRANÇAISE
Une question ? Contactez-nous !
09 70 44 86 68

Qu’est-ce qu’un implant dentaire ?

BILAN PRE-IMPLANTAIRE OFFERT
Retour

L’implant dentaire

L’implant est une racine artificielle en titane qui remplace la racine naturelle de la dent. Pour pouvoir fixer une couronne sur l’implant, il faut au préalable visser une pièce intermédiaire appelée pilier.

La pose de l’implant dentaire

Dans un premier temps le praticien détermine le point d’impact correspondant au centre de la dent à remplacer. Ensuite il perfore l’os en commençant par un foret de petit diamètre pour choisir l'axe et la longueur prédéfinis lors de l’étude pré-implantaire en fonction de la qualité de l’os et du volume disponible. Afin d'éviter l'échauffement de l'os, le forage se fait en augmentant progressivement le diamètre des forets sous irrigation abondante de sérum physiologique réfrigéré.


Le chirurgien visse ensuite l'implant au diamètre et à la longueur déterminés. Le niveau du col de l'implant est sous crestal, c'est-à-dire légèrement enfoui dans l'os (1 à 2 mm).


La technique du PRF (Platelet Rich Fibrin) est utilisée pour favoriser la cicatrisation gingivale et protéger hermétiquement le site opéré. Un prélèvement de sang est centrifugé pour récupérer les Plaquettes Riches en Fibrine. Ce plasma peut être utilisé sous forme de membrane et positionné sur le site opéré avant de refermer la gencive.

Les étapes de l’ostéo-intégration d’un implant dentaire

La préparation de l'os (forage, expansion, compaction…) et la mise en place de l'implant engendrent un traumatisme assimilé à une fracture qui entraine un remodelage osseux.


Après la formation du caillot sanguin un double processus agit en parallèle autour de l'implant :

  • D'une part une résorption osseuse (perte d’os) qui diminue la stabilité de l'implant
  • D'autre part une néoformation osseuse (nouvel os qui se forme) qui bloque l’implant et le stabilise

Cependant la résorption étant plus rapide que la néoformation osseuse, un léger espace se crée autour de l'implant entre la 2e et la 3e semaine postopératoire. L'implant perd donc en stabilité et il est impératif de ne pas le manipuler pendant cette période car il risquerait de bouger et la cicatrisation pourrait alors être compromise.


A partir de la 4e semaine, la néoformation osseuse prend le pas sur la résorption et l'implant se consolide jusqu'à obtention d'une bonne intégration entre la 6e et la 12e semaine. Cette phase de cicatrisation dépend : de la superficie de l'implant, de la stimulation osseuse, de la santé du patient et donc de son métabolisme. A ce stade, la cicatrisation est alors suffisante pour que l'implant soit manipulé et on peut alors poser les dents fixes. On dit que l'implant s'est ostéo-intégré.

Couronnes provisoires en résine et couronnes définitives en céramique

Piliers et couronnes provisoires

Les couronnes ou bridges provisoires sont des dents fixes en résine, matériau moins dur que la céramique. La résine présente des propriétés élastiques qui lui permettent de jouer un rôle d’amortisseur. L'os entourant l'implant est alors protégé pendant cette phase « d'apprentissage » et va adapter progressivement son architecture en fonction des forces auxquelles il est soumis. Cela permet donc de valider l'intégration de l’implant après mise en fonction.


Sur les plans esthétiques et fonctionnels, ces couronnes provisoires servent de patron. Elles peuvent être modifiées à souhait pour obtenir l'anatomie idéale avant la mise en place de la couronne céramique.


L'os est un tissu vivant qui se régénère en permanence et qui adapte sa structure aux forces qui lui sont appliquées. C'est pourquoi, dans le cadre de réhabilitations complètes (reconstruction complète de la dentition d’un patient), il faut attendre 4 à 6 mois avant de mettre en place les dents en céramique. Ces délais doivent évidemment être adaptés en fonction des cas cliniques.

Couronnes en céramique

La pose des couronnes céramiques est la dernière phase du traitement de réhabilitation sur implant. Le chirurgien démonte les couronnes provisoires et procède à la prise d’empreinte pour la fabrication des couronnes en céramique.

Après essayage de l’armature (structure interne des couronnes), le prothésiste monte la céramique. Une fois la couronne terminée, elle est scellée ou transvissée. Le praticien fait le choix de l'une ou l'autre des techniques en fonction des contraintes locales (axe de l’implant par rapport à la dent, esthétique du puit d'accès aux vis…).

De la nécessité d’un contrôle annuel à la clinique

Une fois la pose des couronnes céramiques effectuée, le patient peut profiter de ses dents définitives tout en n’oubliant pas de venir à la clinique pour un contrôle annuel. En effet il faut garder à l’esprit que, même si l’implant dentaire représente la meilleure solution pour remplacer une dent manquante, il convient d’entretenir une hygiène buccale irréprochable, encore plus qu’avec ses dents d’origine, et il faut donc assurer un suivi régulier afin de ne pas avoir à tout refaire quelques années plus tard.

Les grandes étapes

1er Contact

Bilan Pré-Implantaire

Intervention

Esthétique

Témoignages

Mahassine

Réhabilitation partielle fixe en céramique - 11 implants répartis sur le maxillaire supérieur et la mandibule

Mahassine avait besoin d'un sourire impeccable pour son travail de commerciale. Déçue par le service et les prix en Belgique, elle se rend chez Idem où elle est prise en charge immédiatement par une équipe accueillante avec professionnalisme.

Touria

Réhabilitation complète du maxillaire supérieur (en céramique sur 10 implants)

A cause de sa prothèse amovible, Touria ne pouvait pas manger normalement et maigrissait. Après contact avec plusieurs cliniques, elle fait confiance à Idem pour la transparence, la qualité des explications et l'attention portée à l'esthétique.

Thierry

Réhabilitation complète fixe du maxillaire supérieur & de la mandibule

Thierry est l'un des premiers à avoir expérimenté le protocole de double mise en charge immédiate, grâce auquel il a pu retrouver des dents fixes dans les trois jours suivant son intervention chirurgicale.

Cyrill

Réhabilitation complète fixe du maxillaire supérieur (en céramique sur 9 implants) & réhabilitation partielle fixe de la mandibule (en céramique - 6 implants)

Cyrill se posait des questions quant à la faisabilité de la pose d'implants dans son cas, mais il a été rassuré par le bilan pré-implantaire et l'assurance de son chirurgien-dentiste. Il se dit très satisfait de l'organisation du séjour et des soins.

Stéphanie

Réhabilitation partielle fixe en céramique - 8 implants répartis sur le maxillaire supérieur et la mandibule

Stéphanie a été enchantée par l'accueil à la clinique Idem et par le professionnalisme de l'équipe. Elle est aujourd'hui heureuse de l'esthétique de son nouveau sourire, d'autant plus qu'elle n'a souffert d'aucune douleur durant l'opération.

Simone

Réhabilitation complète fixe du maxillaire supérieur (en céramique sur 10 implants) & réhabilitation complète fixe de la mandibule (en résine sur 6 implants)

Insatisfaite de soins longs et douloureux en France, et après avoir fait le tour d'Europe, Simone donne sa confiance à la clinique Idem, rassurée par l'anesthésie par sédation et par une équipe très professionnelle parlant le français.

Patrick

Réhabilitation complète fixe du maxillaire supérieur (en céramique sur 8 implants) & réhabilitation partielle fixe de la mandibule (en céramique - 4 implants)

Patrick avait une "peur monstrueuse" du dentiste et a négligé ses dents pendant plusieurs années. Jamais anesthésié auparavant, il a très bien vécu la chirurgie grâce à l'anesthésie par sédation et il est aujourd'hui ravi de son sourire.

Sylvie

Réhabilitation complète fixe du maxillaire supérieur (en céramique sur 10 implants) & réhabilitation complète fixe de la mandibule (en résine sur 6 implants)

Disposant de très peu d'os, Sylvie a dû subir une greffe osseuse avec prélèvement crânien avant la pose d'implants. L'opération s'est bien passée et elle peut aujourd'hui profiter de dents fixes et d'un nouveau sourire esthétique et naturel.

SPÉCIALISÉS EN IMPLANTOLOGIE DEPUIS 1999

+ DE 25 000 PATIENTS TRAITÉS AVEC SUCCÈS

UNE ÉQUIPE CHALEUREUSE & ATTENTIONNÉE

HYGIÈNE & SÉCURITÉ IRRÉPROCHABLES

Visitez notre clinique en vidéo

Plus qu'une simple clinique , Idem vous accueille à Alicante-Elche en Espagne dans un cadre ultra moderne et sécurisant. Encadré par une équipe française, nous vous accompagnons du début à la fin. Voyez par vous même !

Ide'mag

Implants dentaires : 7 conseils pour choisir sa clinique à l’étranger

Proposant des tarifs deux à trois fois moins chers qu'en France, des pays comme la Hongrie ou l'Espagne sont devenus de…

Implants dentaires : comprendre le prix et prendre une décision réfléchie

Les réhabilitations sur implants coûtent chers, c'est un fait ! Encore faut-il comprendre le détail du prix pour être à…

Traitement implantaire : raccourcir les délais grâce à la mise en charge…

Chez les patients complètement édentés, la solution implantaire peut rencontrer plusieurs freins. Le plus connu est…