CLINIQUE DENTAIRE D'EXCELLENCE FRANÇAISE
Une question ? Contactez-nous !
09 70 44 86 68

Les différents types de matériaux osseux

BILAN PRE-IMPLANTAIRE OFFERT
Retour
  1. Accueil
  2. Nos Interventions
  3. Greffe Osseuse
  4. Les différents types de matériaux osseux

Lorsque le patient ne dispose pas d’assez d’os pour permettre la pose d’un implant, il est parfois nécessaire d’avoir recours à une greffe ou, si le volume osseux à reconstituer est faible, à une expansion osseuse. Il faut alors chercher de la matière première, c’est à dire de l’os. Mais où aller chercher ce matériau ? Il existe différentes solutions suivant le type de greffe envisagé : on peut soit aller chercher de l’os en prélevant sur le corps du patient, ou bien avoir recours à de l’os de banque qui peut être d’origine humaine ou animale.

L’utilisation d’os autogène dans le cadre d’une greffe osseuse

L’os autogène est l’os qui provient du patient lui-même. Il reste le matériau de référence car il est vivant, vascularisé et présente une cicatrisation rapide. C’est le seul matériau à être à la fois :

  • Ostéogénique dans le sens où il participe à la constitution et au développement du tissu osseux
  • 0stéoinducteur dans la mesure où il accélère la croissance des cellules osseuses
  • 0stéoconducteur car il sert de support passif à la repousse osseuse - stimulation de la réparation osseuse -

En fonction du volume osseux nécessaire et de l’objectif de la greffe (mécanique ou juste esthétique), on utilise différents sites de prélèvement osseux.

Greffe osseuse à partir d’os autogène : les prélèvements d’origine intra buccaux

Dans le cas de prélèvement sur des sites intra buccaux, on utilise généralement l’os du menton et le ramus pour les greffes en bloc. En ce qui concerne les comblements osseux avec de l’os en particules - os broyé -, on utilisera l’os issu des zones de forage, les tubérosités maxillaires - os des dents de sagesse par exemple - ou encore les apophyses zygomatiques - os qui termine la pommette au niveau de la zone postérieure du maxillaire -.

Greffe osseuse à partir d’os autogène : les prélèvements d’origine extra buccaux

Dans le cas où le volume osseux nécessaire est plus conséquent, on préfèrera des prélèvements extra buccaux. On utilisera alors principalement de l’os iliaque - provenant de la hanche - ou de l’os pariétal - provenant du crâne -. On peut également effectuer des prélèvements au niveau du tibia ou du cubitus. Généralement le meilleur taux de succès est obtenu à partir de l’os pariétal.

Il convient de souligner que la greffe osseuse avec prélèvement d’origine extra buccal implique l’intervention d’un chirurgien maxillo-facial, seul habilité à réaliser ce type de greffe. L’intervention nécessite que le patient se rende à l’hôpital et est réalisée sous anesthésie générale.

L’os exogène

L’os exogène est un substitut osseux d’origine humaine provenant d’un autre individu et donc issu d’une banque. En France, ces greffons sont fournis par deux banques de tissus humains: Biobank et TBF. Ces matériaux sont bien entendus soumis à une réglementation stricte afin d’éviter toute contamination éventuelle.

Les matériaux synthétiques

Enfin, d’autres matériaux, d’origine synthétique cette fois, peuvent être utilisés dans le cadre d’une greffe osseuse. On peut notamment citer :

  • Les bêta-TCP

C’est un composé synthétique totalement minéral, donc le risque de contamination d’origine humaine ou animal est totalement éliminé de par l’absence de phase organique. Sa composition est très proche de la phase minérale de l’os et il est donc parfaitement accepté par l’organisme.

  • Les Hydroxyapatites

Ce sont des espèces minérales qui, une fois synthétisées, peuvent être utilisées comme matériau de remplissage ou comme enduit pour favoriser la croissance osseuse à l’intérieur d’implants prothétiques. Ce matériau est réputé encourager l’ostéo-intégration des implants dentaires.

Les grandes étapes

1er Contact

Bilan Pré-Implantaire

Intervention

Esthétique

Témoignages

Mahassine

Réhabilitation partielle fixe en céramique - 11 implants répartis sur le maxillaire supérieur et la mandibule

Mahassine avait besoin d'un sourire impeccable pour son travail de commerciale. Déçue par le service et les prix en Belgique, elle se rend chez Idem où elle est prise en charge immédiatement par une équipe accueillante avec professionnalisme.

Touria

Réhabilitation complète du maxillaire supérieur (en céramique sur 10 implants)

A cause de sa prothèse amovible, Touria ne pouvait pas manger normalement et maigrissait. Après contact avec plusieurs cliniques, elle fait confiance à Idem pour la transparence, la qualité des explications et l'attention portée à l'esthétique.

Thierry

Réhabilitation complète fixe du maxillaire supérieur & de la mandibule

Thierry est l'un des premiers à avoir expérimenté le protocole de double mise en charge immédiate, grâce auquel il a pu retrouver des dents fixes dans les trois jours suivant son intervention chirurgicale.

Cyrill

Réhabilitation complète fixe du maxillaire supérieur (en céramique sur 9 implants) & réhabilitation partielle fixe de la mandibule (en céramique - 6 implants)

Cyrill se posait des questions quant à la faisabilité de la pose d'implants dans son cas, mais il a été rassuré par le bilan pré-implantaire et l'assurance de son chirurgien-dentiste. Il se dit très satisfait de l'organisation du séjour et des soins.

Stéphanie

Réhabilitation partielle fixe en céramique - 8 implants répartis sur le maxillaire supérieur et la mandibule

Stéphanie a été enchantée par l'accueil à la clinique Idem et par le professionnalisme de l'équipe. Elle est aujourd'hui heureuse de l'esthétique de son nouveau sourire, d'autant plus qu'elle n'a souffert d'aucune douleur durant l'opération.

Simone

Réhabilitation complète fixe du maxillaire supérieur (en céramique sur 10 implants) & réhabilitation complète fixe de la mandibule (en résine sur 6 implants)

Insatisfaite de soins longs et douloureux en France, et après avoir fait le tour d'Europe, Simone donne sa confiance à la clinique Idem, rassurée par l'anesthésie par sédation et par une équipe très professionnelle parlant le français.

Patrick

Réhabilitation complète fixe du maxillaire supérieur (en céramique sur 8 implants) & réhabilitation partielle fixe de la mandibule (en céramique - 4 implants)

Patrick avait une "peur monstrueuse" du dentiste et a négligé ses dents pendant plusieurs années. Jamais anesthésié auparavant, il a très bien vécu la chirurgie grâce à l'anesthésie par sédation et il est aujourd'hui ravi de son sourire.

Sylvie

Réhabilitation complète fixe du maxillaire supérieur (en céramique sur 10 implants) & réhabilitation complète fixe de la mandibule (en résine sur 6 implants)

Disposant de très peu d'os, Sylvie a dû subir une greffe osseuse avec prélèvement crânien avant la pose d'implants. L'opération s'est bien passée et elle peut aujourd'hui profiter de dents fixes et d'un nouveau sourire esthétique et naturel.

SPÉCIALISÉS EN IMPLANTOLOGIE DEPUIS 1999

+ DE 25 000 PATIENTS TRAITÉS AVEC SUCCÈS

UNE ÉQUIPE CHALEUREUSE & ATTENTIONNÉE

HYGIÈNE & SÉCURITÉ IRRÉPROCHABLES

Visitez notre clinique en vidéo

Plus qu'une simple clinique , Idem vous accueille à Alicante-Elche en Espagne dans un cadre ultra moderne et sécurisant. Encadré par une équipe française, nous vous accompagnons du début à la fin. Voyez par vous même !

Ide'mag

Implants dentaires : 7 conseils pour choisir sa clinique à l’étranger

Proposant des tarifs deux à trois fois moins chers qu'en France, des pays comme la Hongrie ou l'Espagne sont devenus de…

Implants dentaires : comprendre le prix et prendre une décision réfléchie

Les réhabilitations sur implants coûtent chers, c'est un fait ! Encore faut-il comprendre le détail du prix pour être à…

Traitement implantaire : raccourcir les délais grâce à la mise en charge…

Chez les patients complètement édentés, la solution implantaire peut rencontrer plusieurs freins. Le plus connu est…